Notre équipe

Dre Marie-Eve Turgeon, psychologue

Marie-Eve Turgeon est une psychologue spécialisée en troubles du comportement alimentaire. Elle est titulaire d’un doctorat en psychologie en recherche et en intervention (Ph.D). De plus, Marie-Eve est membre de l’Ordre des psychologues du Québec.

Son expérience passée lui a entre autres permis de développer ses compétences de psychologue dans le domaine des troubles alimentaires. Elle s’est impliquée auprès de l’organisme Anorexie et boulimie Québec (ANEB Québec). Elle a travaillé au Programme des troubles de l’alimentation de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas. Elle se consacre maintenant à sa pratique privée à son bureau de Saint-Basile-le-Grand.

Comme psychologue, son orientation théorique s’appuie sur les principes de la thérapie cognitive comportementale (TCC). Marie-Eve intègre notamment à sa pratique des éléments de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) et de la thérapie comportementale dialectique (TCD). Elle s’intéresse aussi aux neurosciences qui proposent d’intervenir à la source du symptôme. Elle a le souci de travailler selon les pratiques démontrées efficaces scientifiquement et de maintenir à jour ses connaissances. En effet, cette psychologue participe régulièrement à des formations et des conférences. À ces yeux, il est important de favoriser un environnement bienveillant pour ses patients et d’établir une relation plus harmonieuse avec l’alimentation et le corps.

Laurence Plouffe, doctorante en psychologie

Laurence Plouffe est en voie de terminer son doctorat en psychologie profil recherche et intervention (Ph.D), à l’Université de Montréal. Depuis, elle est membre au registre des étudiants de l’Ordre des psychologues du Québec.

Depuis son parcours en psychologie, elle s’est spécialisée dans le domaine des troubles alimentaires. Elle s’est impliquée comme intervenante pour l’organisme Anorexie et boulimie Québec (ANEB Québec). Cette expérience l’a menée à approfondir ses connaissances au doctorat. Elle a donc fait sa thèse sur l’évaluation de stratégies de transfert des connaissances pour favoriser le dépistage et l’intervention auprès d’individus québécois présentant un trouble alimentaire. Sa thèse adopte une perspective de transfert des connaissances issues de la recherche à la pratique. Elle a aussi participé à l’élaboration du programme d’intervention pour les troubles alimentaires qui a été implanté à l’Université du Québec à Trois-Rivières en septembre 2016. Elle y a d’ailleurs fait un internat clinique d’un an.

Son orientation théorique s’appuie sur les principes de la thérapie cognitive comportementale (TCC) et de la thérapie des schémas. Il est important pour elle de favoriser un climat de confiance pour accompagner chaque personne dans une relation satisfaisante avec la nourriture. Le tout vers une meilleure acceptation et une estime de soi.

Gabrielle Lavoie, doctorante en psychologie

Gabrielle Lavoie se situe en fin de parcours au doctorat en psychologie clinique (D.Psy), à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle est membre au registre des étudiants de l’Ordre des psychologues du Québec.

Durant son doctorat, elle s’est impliquée comme intervenante pour l’organisme Anorexie et boulimie Québec (ANEB Québec). Son essai doctoral porte sur les profils de perfectionnisme de femmes ayant un trouble d’hyperphagie boulimique. Elle a aussi participé à l’élaboration du programme d’intervention pour les troubles alimentaires qui a été implanté à l’Université du Québec à Trois-Rivières en septembre 2016. Elle y a d’ailleurs fait son deuxième stage doctoral. À travers son travail clinique, Gabrielle a acquis de l’expérience auprès d’adolescents et d’adultes.

Son orientation théorique s’appuie sur les principes de la thérapie cognitive comportementale (TCC) de la 2e et 3e vague ainsi que sur la thérapie dialectique comportementale (TDC). Pour Gabrielle, le travail thérapeutique nécessite un accompagnement chaleureux et adapté à l’individu, le tout dans un esprit de respect et d’ouverture.

Nous travaillons aussi de pair avec des nutritionnistes spécialisés

Avez-vous des préoccupations excessives liées à l’alimentation et au poids?
Croyez-vous que l’un de vos proches présente un trouble alimentaire?